Refonte du site Bulles à Croquer

Le festival Bulles à Croquer a un nouveau site, et c’est moi qui m’y suis collé ces dernières semaines. Et avec plaisir : le Dreamweaver, âgé de dix ans, avait fait son temps.

Le festival souffle ses dix bougies

Le festival de bande dessinée Bulles à Croquer se déroule chaque début d’été depuis dix ans à Saint-Brieuc, au Carré Rosengart. Et depuis la première édition, je file un coup de main. Au début, je déplaçais des chaises, des tables, puis des estrades (on monte vite en grade, ici), courais un peu partout, servais des cafés, rangeais des trucs… Bref, c’était chouette.
De fil en aiguille, je me suis retrouvé membre de l’association 212 (créatrice de l’évènement). Et là, ça change tout ! On paye une cotis’ et… on range des chaises, des tables, des pu**** d’estrades, on court partout, range des cafés, sert des trucs…

Non, sans blague cette fois : ça change beaucoup de choses. Des réunions tout au long de l’année avec des gens sympas (qui sont devenus mes amis 😉 ), voir l’envers du décor, donner son avis, influer sur différents aspects du festival, etc.
Bref, c’est super cool.
Mais au fil des années, j’ai commencé à vouloir participer à l’aventure sous un autre angle.
Et ça tombe bien ! J’ai un métier, maintenant ! Autant en profiter, et s’exercer tout en rendant service, non ?

Devanture du Carré Rosengart
Carré Rosengart, lieu du festival Bulles à Croquer depuis la première édition, en 2009.

Donc dorénavant, c’est moi qui m’occuperait des réseaux sociaux et bien sûr, du site web.
Et donc, je me suis employé ces derniers temps à refaire tout ça.

Oui, en effet, ça change pas mal..

Merci Claire qui, il y a dix ans, sans rien y connaître du tout, a réalisé le premier site à l’aide d’un gros bouquin “Dreamweaver” et… d’une bonne dose de courage, sûrement. Sans compter qu’elle s’en est ensuite occupée jusqu’au mois dernier.
Du coup, cette fois, on est parti sur quelque chose de plus moderne, et bien sûr responsive (il était temps). Désormais on pourra faire des pages plus jolies, certes, mais surtout ajouter des actus, mieux gérer le référencement, etc.

Capture d'écran de l'ancien site Bulles à Croquer
Pas mal, hein ?.. Non ça c’est l’ancien site, on est en 2019. Essayez de suivre, ça devient gênant.

Donc voilà, pour l’occasion, j’ai même fait un petit montage sympa.
Je le mets en dernier, hein, histoire de garder le meilleur pour la fin. Comme le lien d’ailleurs, que je balance comme ça : bullesacroquer.net
Oui je sais, je bâcle la fin. Mais c’est juste que j’en ai marre d’écrire. À plus 😉

Site Bulles à Croquer dans différentes tailles d'écran.
J’ai ressorti le vieux mockup des tiroirs… Promis, un jour, j’en ferai un tout neuf tout beau tout propre.